Feeds:
Articles
Commentaires

Archive for 6 novembre 2005

Il a plu…

Ce sentiment étrange et si peu assouvi,
Le seul incontrôlable tout au long de la vie,
Ne me semble aujourd’hui qu’un très ancien refrain,
Et je me sens heureux libéré de ses freins.
 
La canne toute blanche, en fait ne sert à rien,
Derrière ses oeillères le coeur suit le chemin,
Où le soleil brillant éblouit les iris,
Qui ne voient plus que l’autre en de joyeux auspices.
 
L’éclat de nos amis se ternit tout à coup,
A l’ombre de l’amour qui accapare tout.
Plus rien ne compte alors, si ce n’est l’illusion,
De pouvoir vivre enfin une grande passion.
 
Les idées dispersées se révoltent, s’envolent,
Guidées par Cupidon, dansent la farandole.
La raison s’est enfuie un jour sans crier gare,
Quand les yeux ébahis ont croisé son regard.
 
Les peines du passé, occultées, disparaissent.
Un seul être est présent ne semblant que tendresse.
Défaut devient un mot que l’on ne connaît plus,
Mensonge un vilain terme oublié et exclus.
 
Etrange sentiment qui s’enflamme trop vite.
Il brûle un grand moment, puis peu à peu s’effrite.
Le brasier se transforme en simple feu de camp,
Les veillées ne sont plus qu’étincelles du temps.
 
Le soleil bienveillant nous rend la clairvoyance,
Mais on doit la payer avec quelques souffrances.
Puis les années passant les voilà disparues,
On ne regrette rien si ce n’est qu’il a plu…
 
*
 
Si ce blog te plaît
 
 
 
Merci

Read Full Post »

Pensée du jour

 
Plus la peine est infinie
 
plus le poème est joli

Read Full Post »

%d blogueurs aiment cette page :