Feeds:
Articles
Commentaires

Archive for 8 novembre 2005

Cyclothymie

Tristesse de l’automne où l’on voit tout mourir,
Mélancolie chagrine effaçant les sourires,
Une gerbe fanée de quelques vers figés,
Vient nostalgiquement la plume submerger.
 
Tous les bons souvenirs paraissent surannés.
L’encre n’accouche plus que mots empoisonnés,
Cette morosité exerce des pressions,
Et je vois arriver l’amère dépression.
 
L’âme en elle-même est plongée dans le vague,
L’esprit un peu perdu, voilà que je divague.
Je regarde dehors cette terre de feu,
Je me vote une loi instaurant couvre-feu.
 
En mauvais délateur résiste le cafard,
Rendant alors mon teint de plus en plus blafard.
Je vais pourtant sonner le glas de ce bourdon,
Demain sera cadeau et moi digne d’un don.
 
*
 
Si ce blog te plaît
 
 
 
Merci

Read Full Post »

Pensée du jour

 

Il est tout de même dommage de n’attrapper

la maladie de Parkinson

que lorsqu’on n’a plus envie de se masturber !

Read Full Post »

%d blogueurs aiment cette page :