Feeds:
Articles
Commentaires

Archive for 11 novembre 2005

Souvenirs obstinés

Lorsque je croise un beau sourire
Qui ne m’est jamais destiné
Je laisse échapper un soupir
Le seul à vouloir s’évader
De la prison que j’ai construite
Pour purger ma condamnation
Préférant y vivre en ermite
Loin de toute vaine passion.
 
J’ai plongé mon coeur en cellule
Afin de mieux le protéger
Mais les souvenirs y pullulent
Impossible de les chasser.
Se rallument les doux regards
Dont je croyais le feu éteint
 Cela me trouble et je m’égare
En ces hôtes inopportuns.
 
Des lèvres m’offrent leurs baisers
Des bras m’enlacent sans pitié
Des mains viennent me caresser
Des corps se livrent tout entiers.
Les barreaux ne servent à rien
Ces fantômes têtus insistent
Je sais que mes efforts sont vains
Car je suis mon seul exorciste.
 
*
 
Si ce blog te plaît
 
 
 
Merci
 

Read Full Post »

 
Georges Weah
 
le ballon dort

Read Full Post »

%d blogueurs aiment cette page :