Feeds:
Articles
Commentaires

Archive for novembre 2005

Pensée du jour

 
Comment peut-on
 
remonter les bretelles aux chômeurs
 
alors qu’ils font déjà ceinture ?

Read Full Post »

Pensée du jour

 
EDF :
 
Courant privé
 
pour alimenter certains comptes courants
 
Et nous, privés de courant ?

Read Full Post »

Nouveaux visiteurs

B   ienvenue sur ce blog, à vous, futurs amis.

O   n va se découvrir, à travers les écrits.

N   e nous connaissant pas, laissons aller la plume,

J   oyeusement courir, pour sortir de nos brumes.

  ublions nos soucis, amusons-nous un peu,

U   sons de notre humour, pour être plus heureux.

  avivons nos espoirs, retrouvons-nous, nombreux !

                                             Jean-Claude

Read Full Post »

Pensée du jour

 
"Ici-gît" n’est pas une périphrase…
 
Et pourtant !!!

Read Full Post »

Remède nocturne

 
 
 
 
 
Ecrire dans la nuit
Pour fuir ce long silence
Et pousser de grands cris
Pour combler une absence.
 
De grands cris inaudibles
Tant ils sont étouffés
De grands cris indicibles
Qu’on ne peut exprimer.
 
Le silence est bruyant
Résonne dans la tête
La tête raisonnant
Eloigne la tempête.
 
Le calme s’en revient
L’âme en devient sereine
Les bruits se sont éteints
En emportant la peine.
 
 

Read Full Post »

Pensée du jour

 
La grippe chez des millions de chinois
 
Emoi émoi émoi
 

On …panse et on oublie
 
C’est la vie, c’est la vie…(air…connu !)
 
*
 
Peut-être faudrait-il éradiquer
 
à partir du tronc ?
 
Mais ce que j’en dis….
 
J’ai un peu trop l’habitude
 
de faire le Jacques je crois…
 
 
 

Read Full Post »

En quelques mots succincts pour me panser tu mens,
Le pansement sous sein en est inopérant.
Je vois que tu as plus d’un atour dans ton sac,
Mais je ne les vois plus, ils sont au fond du lac.
 
Et ce lac est bien froid sous l’hiver qui s’annonce.
Sur ses rives gelées je ne vois plus que ronces.
Je ne peux même plus faire le siège au banc,
Je marche doucement de mon pas titubant.
 
Le vent vient me souffler tes paroles mensonges,
Me privant pour un temps des plus beaux de mes songes.
De ma sincérité tu as souillé le blanc,
L’amertume me gagne et j’en suis tout tremblant.
 
Grande roue de la vie c’est à toi que j’adresse
Ce poème furieux, parce que tu m’agresses,
J’avais pourtant chanté tes joies et ta beauté,
Mais tournant à l’envers tu as tout saboté.
 
Je comprends désormais les envies de suicide,
Mais ne te réjouis pas malgré mon teint lit vide,
Je suis trop amoureux des charmes que tu caches,
Je les retrouverai, jamais rien je ne… lâche !
 
*
 
Si ce blog te plaît
 
 
 
Merci

Read Full Post »

Mauvais moment

Le noir est revenu sans l’avoir désiré.
Les mots au teint blafard  ont l’air décoloré.
J’ai beau les repousser, la plume se rebiffe,
Les voici surgissant en mauvais coups de griffes.
 
Mon destin s’assombrit par la force du verbe.
L’horizon s’obscurcit face aux phrases acerbes.
Tous les mauvais côtés de cette solitude,
Se liguent pour ternir mes douces habitudes.
 
L’ennui minimisé s’en redevient énorme.
Le vide du futur, peu à peu, reprend forme.
J’ai beau fermer les yeux, la plume continue,
Lacérant le papier des dépits contenus.
 
Le réel, le concret transpercent les ténèbres.
Le ciel du devenir de nuages se zèbre.
Je ne peux m’en sortir, même l’encre est en deuil,
Et dans le vieux cahier semblent mortes les feuilles.
 
L’humour de son côté me fait rire mais jaune.
Tiens ! Un peu de couleur dans le noir de ma faune.
J’y plonge le pinceau et barbouille la toile,
Et je scrute ma nuit pour y trouver l’étoile
 
Or l’étoile a régné, surtout qu’elle est du soir,
Le chagrin du matin se transforme en espoir.
Mais l’espoir pour la soif doit être bien caché,
Je me dis bonne nuit et je vais me coucher.
 
*
 
Si ce blog te plaît
 
 
 
Merci

Read Full Post »

Pensée misogyne

 
Polygame : Masochiste

Read Full Post »

Pensée du jour

 
Quand il est célibataire
 
le mâle est l’ennemi du lien

Read Full Post »

« Newer Posts - Older Posts »

%d blogueurs aiment cette page :