Feeds:
Articles
Commentaires

Archive for avril 2006

Pensée du jour

 
J’aime le plaisir des mois de mai
 
mais encore plus
 
le plaisir d’émoi d’aimer

Read Full Post »

Pensée du jour

 
Les prostituées sont payées pour faire des passes
 
Les footballeurs aussi
 
Rien d’étonnant que le monde du foot
 
soit un bordel monstre…

Read Full Post »

Pensée du jour

 
L’être rangé
 
ne l’est plus…

Read Full Post »

Pensée du jour

 
La générosité dans ce monde
 
c’est un peu ceci :
 
– "Tu n’as pas de bagages ?"
 
– " Je t’offre des bas gages…"

Read Full Post »

T’

  
  
  
  
  
Il y a si longtemps que je n’ai dit « Je t’aime »
« Je t’aime » en y croyant, même pas en poème.
Cela me manque-t-il ? Je ne sais vraiment pas,
Ce n’est là simplement qu’un étrange constat.
 
Ces trois mots galvaudés, usés jusqu’à la corde,
Sont parfois merveilleux, c’est vrai, je vous l’accorde.
Mais n’y a-t-il pas là, un petit t en trop ?
Le « J’aime » suffirait sans doute à notre ego.
 
Coincé entre le s qu’il voudrait imiter
Pour se mettre au pluriel en toute impunité
Et le u qui insiste pour le voir unité
On en arrive un jour, déçus, à l’éviter.
 
Car ce t que l’on cherche est quand même bien rare
Tout aussi beau que veine en marbre de Carrare.
Pour moi dorénavant je le prends à l’amante
Je ne dis pas « Je t’aime » il faudrait que je mente.
 
Il y a si longtemps que je n’ai dit « Je t’aime »
« Je t’aime » en y croyant même pas en poème.
Si tu es celle-là, viens embellir mes strophes
Et offre-moi ce t pour que je l’apostrophe.
 

Read Full Post »

Pensée du jour

 

C’est beau d’avoir un coeur de midinette

 

quand il est déjà minuit moins le quart…

Read Full Post »

Pensée du jour

 
L’amour est souvent doux leurre

Read Full Post »

Le soleil ne veut pas percer mon horizon
Pourquoi ne peut-il donc pas entendre raison ?
Pour augmenter ce soir mon sentiment de rage
Eclate en un instant un bien mauvais orage.
 
T’ai-je tant négligé du temps de ma jeunesse
Que tu veux assombrir l’aube de ma vieillesse ?
Tu m’as pourtant souvent obscurci de nuages
Ne crois-tu pas qu’il est temps de devenir sage ?
 
Regarde-moi un peu. Vois comme je suis pâle
Offres-moi tes rayons et couvres-moi d’un hâle 
Réchauffe mon esprit et viens lui accorder
Cette joie de pouvoir rajeunir ses idées.
 
Mais je te connais bien, surtout, n’en fais pas trop.
Car pour nous faire suer tu es le maestro.
Garde ta canicule et tu sais à choisir
J’ai de vieilles idées qui n’ont pas su moisir.
 
Alors si tu m’entends, essaie de retenir
Cette ire contre l’homme esquintant l’avenir
Je demande cela un peu comme une aumône
Je voudrais tant soigner le trou de ton ozone.
 
Ne leur pardonne pas, ils savent ce qu’ils font
Mais tu sais mon ami, nous ne sommes que pions
On nous a élevé de mauvaise manière
Fais donc ce que tu veux, je comprends ta colère.
 

*
 Si ce blog te plaît

 

Read Full Post »

Pensée du jour

 
 
Ozone troué
 
le malheur n’attend plus le nombre des années

Read Full Post »

Sons et lumières

 
 
 
 
 
 
Je n’ai jamais chez nous eu besoin de lumière
Ton éclat naturel suffisait à mes yeux
Mais maintenant tout seul dans ma pauvre chaumière
J’ai interdit l’entrée aux mirages radieux.
 
Ainsi ont disparues toutes les zones d’ombre
Et de ton clair obscur à mon obscur très clair
Je ne redoute plus des obstacles le nombre
Car en fermant tes yeux j’ai retrouvé mon flair.
 
Je n’ai jamais chez nous pu trouver le silence
Le calme était absent dans la gentilhommière
Mais maintenant tout seul je chante et puis je danse
Je me suis interdit tous tes sons et lumières.
 
Tes éclats de voix ont rejoint ceux de tes yeux
Et de tes ultras sons à mes sons très ultras
Je ne redoute plus la surdité des vieux
En ne t’entendant plus l’ouïe n’a plus d’embarras.
 
Je chasse les éclairs craignant les coups de foudre
A la moindre lueur quand j’aperçois la belle
Je prends rapidement d’escampette la poudre
Je ne veux  plus revoir les trente-six chandelles.
 
 

Read Full Post »

Older Posts »

%d blogueurs aiment cette page :