Feeds:
Articles
Commentaires

Archive for 6 avril 2009

Mon automnie

Voilà qui est curieux
Le banc n’a rien à dire
Le ciel est merveilleux
Je m’assieds et j’admire

 

Si la « mon automnie »
N’a vraiment plus lieu d’être
Le moral dit nenni
Quand tout n’est que paraître

 

Si la nature certes
S’habille de son mieux
Les allées sont désertes
Le lac est silencieux

 

Dans le souffle du vent
S’envole une musique
Qui remet en avant
Ses notes nostalgiques

Je me secoue un peu
J’invective le banc
Qui reste si taiseux
Que je lève le camp

Plus j’approche j’entends
Le grand bruit de la ville
Demi-tour sur le champ
Le banc est plus tranquille

Deux oiseaux devant moi
Se bécotent sans cesse
Et je comprends pourquoi
M’est venue la tristesse

 

Read Full Post »

Connerie du jour

 
A force de gueuler
 
le mot râle baisse

Read Full Post »

%d blogueurs aiment cette page :